Mot du Président

Cette deuxième édition du Festival d’Ifrane permet d’ancrer davantage cette manifestation de premier plan comme une composante importante du paysage culturel et artistique de notre pays. Un pays où la diversité est partout célébrée, où la sève des arbres nourrit la créativité et où les vents du désert, de la mer et de la montagne conjugués portent les rêves de ses hommes et de ses femmes au-delà des océans et au sommet des cimes les plus élevées.
Comment ne pas invoquer ici la spiritualité en tant que composante majeure du ressenti des gens et de leur vécu ? Comment ne pas souligner le caractère crucial de la protection de l’environnement dans un tel contexte ? Le Forum organisé en partenariat avec l’Université Al Akhawayn s’inscrit précisément dans le questionnement autour de ces aspects pour en faire ressortir la substantifique moelle.
Plus qu’ailleurs Ifrane est au coeur d’un écosystème diversifié, riche et, pour tout dire,privilégié. Le Festival est de nature à contribuer intelligemment à son attractivité, rayonnement et son déploiement.

Driss Alaoui Mdaghri              
Président de l’Association Fès Saiss

Sa Majesté Le Roi Mohammed VI
Il s’agit en l’occurrence de mesurer le capital historique et culturel de tout pays, parallèlement aux autres caractéristiques qui le distinguent, notamment son capital humain et social, la confiance, la stabilité, la qualité des institutions, l’innovation et la recherche scientifique, la création culturelle et artistique, la qualité de la vie et de l’environnement, et d’autres éléments encore.
Extrait du discours adressé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la Nation à l’occasion de la Fête du Trône, le 30 juillet 2014.